Nouveautés dans l’air au Zoo de Sanary – Ouest-Var.net



Le 28. avril 2017 à 22h45

Pendant les vacances de printemps, le Zoa, le parc animalier et exotique de Sanary est passé à l’heure d’été. Au programme « abeilles et biodiversité », animations autour d’ateliers créatifs et ludiques avec une chasse aux œufs et des contes. Les vacances sont finies mais les festivités continuent avec l’ouverture ce week-end du snack. Car après avoir déambulés à travers les allées du parc à la découverte de ses habitants, une petite pause déjeuner s’impose. A l’ombre des arbres, entourés par une végétation luxuriante, petits et grands profitent du cadre merveilleux qu’offre ce lieu aux mille couleurs, variétés et espèces.

Un kookabura chanteur et un discret varan font leur arrivée au zoo

Deux nouveaux habitants sont arrivés au Parc. Le premier est un martin chasseur géant d’Australie, appelé aussi kookaburra. C’est un magnifique oiseau à la queue bleutée. Il est carnivore et son chant, très particulier, ressemblent au rire de l’homme (Kookaburra en langue aborigène). Si vous croisez un animateur-soigneur près de sa volière, patientez un peu et vous aurez peut être la chance d’entendre son cri et le voir se poser sur son bras. Bientôt, il sera rejoint par une femelle.

Un reptile timide mais impressionnant

Le second arrivant est plus discret. C’est un mâle varan à gorge blanche, âgé de 2 ans. « Le reptile est encore timide et il découvre son enclos », explique Frédéric Tardy, responsable du parc. Mais il ne passe pas inaperçu avec ses 1m20 de long ! Il s’agit de la 2ème plus grande espèce de varan africain, après le varan du Nil.

En mai, encore des nouveautés et trois jours sous le signe des Lémuriens

L’arrivée prochaine au mois de mai de nouvelles espèces est très attendue. Un lézard à collerette australien nichera dans la serre et des mangoustes jaunes seront présentées dans un enclos avec les porc-épics. Enfin, pour une sortie en famille, le Zoa vous donne rendez-vous les 6, 7 et 8 mai pour 3 journées de découverte spéciales lémuriens. L’équipe de soigneurs proposera des jeux éducatifs sur ces drôles de primates ainsi que des activités créatives et du maquillage. Les 6 et 7 mai, ce sera aussi l’occasion de rencontrer la fondatrice de l’association Helpsimus, soutenue par le parc depuis 2 ans, et qui oeuvre pour la conservation du grand hapalémur à Madagascar.

Un parc familial et dynamique

Depuis trois ans, le parc animalier de Sanary n’a de cesse de s’améliorer. Bien sûr, au profit des animaux avec notamment la réfection peu à peu de tous les enclos et volières mais aussi des ses visiteurs. « Nous voulons garder un esprit familial et développer les activités autour des animaux mais aussi de la biodiversité et la botanique du parc », souligne Frédéric Tardy. Une sortie pour le plaisir des yeux, des oreilles et des senteurs, sensations assurées !

Clémentine Ortega, le 28 avril 2017




Autres photos:

Varan à gorge blanche ©Zoa



こんな記事もよく読まれています




コメントを残す